Jökulsárlón, la lagune glaciaire.

Salut à vous !

Jökulsárlón est sans aucun doute l’un des lieux les plus emblématiques d’Islande, (en islandais, « jökull » signifie glacier et « lón» fait référence au lagon.) ; dans cet article je vous emmène découvrir cet endroit fascinant…

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande

Cette lagune glaciaire est formée par les icebergs qui se détachent du front du glacier Vatnajökull et plus précisément d’une de ses ramifications, le Breiðamerkurjökull.

Pour info, le Vatnajökull n’est rien de moins que le plus grand glacier d’Islande : avec ses 8300km² de superficie, il occupe à lui seul 8% de la surface du pays (soit l’équivalent de la Corse !). C’est également l’un des plus grands glaciers d’Europe.

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Notre première rencontre avec Jökulsárlón : Il était environ 23h, il faisait froid, le ciel était nuageux et il y avait cette étrange clarté des nuits d’été en Islande.

Rien ne nous prépare vraiment à la beauté hypnotique de Jökulsárlón : Des blocs de glace dérivent lentement dans une eau d’un bleu irréel, leurs grincements et leurs gémissements brisent le silence.
Les oiseaux marins s’agitent dans un ballet frénétique et on peut apercevoir des phoques nager entre les icebergs (je n’avais pas d’objectif adéquat pour photographier la faune, vous devrez donc faire travailler votre imagination !). Le temps semble s’étirer à l’infini… pas de doute, c’est un endroit magique.

Ces couleurs, cette lumière : j’ai été secouée, bouleversée par la beauté mystique des lieux.
Nuances cristallines…

Cependant, ces paysages sont teintés d’une beauté mélancolique : à cause du réchauffement climatique le lagon s’étend chaque année un peu plus, tandis que le glacier décline…(On estime ce recul à plusieurs centaines de mètres par an, ce qui est vraiment terrifiant !)

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Un canoë kayak sur le rivage.
Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Un groupe de bernaches.
Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Pierres volcaniques & icebergs.

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande

Dans leur parcours les blocs de glace s’échouent fréquemment sur une étrange plage de sable noir, formant des sculptures fantomatiques à l’horizon, parées de couleurs allant du bleu profond au turquoise, en passant par le blanc translucide ou encore le noir de jais (issu des cendres des volcans).

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Aube nuageuse sur la plage de sable noire de Jökulsárlón…
Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Les couleurs captivantes du lagon.
Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande
Contempler l’horizon.

Un conseil si vous vous rendez à Jökulsárlón,  : prévoyez suffisamment de temps pour profiter pleinement de ce lieu qui invite à la contemplation.
Si vous en avez la possibilité allez-y plutôt le soir ou tôt le matin, car le site est très connu et facilement accessible depuis le route n°1, donc il y a beaucoup de monde pendant la journée.

Jökulsárlón-lagune-glaciaire-islande

  • En bonus…

Peu avant la lagune glaciaire de Jökulsárlón, nous nous sommes arrêtés sur une aire de pique-nique indiquée sur la route circulaire n°1…
Nous y avons découvert un lieu à l’ambiance mystique : il était 22h, la singulière clarté des nuits Islandaises, l’étonnante luminosité du glacier se reflétant sur l’eau et dans les nuages : Tout nous donnait l’impression d’avoir atterri sur une autre planète, ou en plein épisode de « Game of thrones » (Le nord du mur, les marcheurs blancs tout ça…)

Islande-glacier
Ok, donc ça, c’est une aire de pique-nique en Islande ! Dingue non ?!
Jökulsárlón-islande
Contraste entre la végétation et le bleu du glacier qui irradie au loin. Comme l’impression d’être seuls au monde…
Le bleu hypnotique du glacier…

D’ailleurs, Aurélien a envoyé le drone à plus de 600 mètres en direction du glacier ce jour là, je me souviens du vrombissement des hélices qui a rompu le silence, puis de l’avoir vu devenir un minuscule point dans le ciel. Malheureusement, un problème technique (Mayday…!), ou peut-être le froid, nous ont fait perdre la connexion avec le drone. Aurélien a tout de même réussi à le faire revenir, mais sans aucune image… Zut !

 Merci de votre visite, n’hésitez pas à partager vos impressions !

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

20 commentaires sur « Jökulsárlón, la lagune glaciaire. »

  1. Les photos sont magnifiques, et c’est vrai que même en photos, on voit les différents tons de bleus.
    Tu dois être bien équipée pour pouvoir rendre ainsi les couleurs 😉
    Ceci dit, honnêtement je n’ai, aucune, mais alors aucune attirance pour ce pays, à part en photos.
    Cette semaine il y a sur Latina un voyage à gagner au Costa Rica. C’est plus mon genre de destination 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton retour 🙂
      Niveau équipement, j’ai mon petit boîtier Canon (100D) qui est suffisant 😉
      Après, on peut très bien apprécier des photos sans pour autant avoir envie de se rendre sur les lieux, je comprends tout à fait. Pour ma part, j’aime autant les destinations nordiques, que celles un peu plus tropicales 🙂

      J'aime

  2. Coucou Julie !
    L’Islande est si étonnante ! Si tu ne l’avais pas précisé, je n’aurais pas deviné que certaines photos étaient prises si tard le soir.
    Ces blocs de glace, cette eau, ce ciel : ils se renvoient tous différents tons de bleu. Moi qui pensait connaître cette couleur dans mon pays, je la redécouvre sous un jour nouveau, et c’est vraiment beau et.. saisissant. « Breathtaking » comme diraient les anglophones.
    (et pour le drone, je pense effectivement que c’est le froid qui a du avoir raison de la batterie. Il faisait combien ?)
    Des bisous Julie, à bientôt ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Vai, c’est sûr l’Islande est une île étonnante et ses paysages, ses nuances, tout est à couper le souffle. Et puis, ces journées à rallonge et cette étrange clarté nocturne sont vraiment particulières… Pour le drone, en effet on était un peu en dessous de 0°C près du glacier, il n’a pas trop apprécié le petit 🙂 Et je te dis pas le coup de stress, quand on a vu « perte de signal » et le drone qui était si loin qu’on ne le voyait plus Haha !
      Bisous Vai; et merci pour ton passage !

      J'aime

  3. Toute la beauté du monde semble s’être réunie dans cet endroit. J’aimerais tellement pouvoir m’y rendre un jour !
    Merci encore pour ce sublime voyage à tes côtés. J’adore voyager à l’autre bout de la terre, grâce à tes articles !
    Gros bisous ma Juju,
    Manon.

    Aimé par 1 personne

  4. sur certaines images on a l’impression que le ciel touche la terre! tes photos sont de plus en plus magnifiques , les pierres volcaniques et les icebergs sont surprenants . alors les couleurs on en parle mème pas ! et le groupe de bernaches en voir autant à la fois c’est super ! bon ma fille continue de nous surprendre . bisous .

    Aimé par 1 personne

Un petit mot, une question ? C'est par ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s