Sao Miguel #3 : Rencontre avec les dauphins.

Salut à vous !

Cap sur la côte sud de Sao Miguel, à la découverte de Vila Franca do Campo et à la rencontre des dauphins et des baleines avec Terra Azul.

C’est par ici :

  • À la découverte de Vila Franca do Campo et ses alentours

Jusqu’en 1522, Vila Franca do Campo était la capitale de l’île, avant qu’un tremblement de terre ne détruise une grande partie la ville… Aujourd’hui, la localité est un lieu agréable et authentique et on ne se lasse pas de flâner dans ses ruelles typiques.

Petite place colorée & architecture typique.
Balcons ensoleillés…
L’océan en toile de fond…
Parc fleuri et kiosque.
À Vila Franca do Campo, on trouve un peu partout des plantations de bananes.
Balade au gré des rues pavées.

À flanc de montagne, la chapelle de Nossa Senhora da Paz domine la ville, offrant une point de vue exceptionnel sur les alentours. Cet édifice blanc et noir et à l’escalier orné d’azulejos (les fameux carreaux de faïence portugais) a été bâti au XVIe siècle.

La chapelle surplombant la ville.
Superbe édifice au milieu des collines verdoyantes.
Architecture typique.
Vue imprenable sur l’océan et le village de Vila Franca do Campo
Au large, on aperçoit « Ilhéu da Vila » , un petit îlot issu d’un cratère volcanique.
Vue sur la marina.
Scène de vie quotidienne sur la petite route qui mène à la chapelle.
Les vaches sont omniprésentes sur l’île, il n’est pas rare de les laisser passer sur la route.

Un peu plus loin sur la côte sud, vous atteindrez le charmant village de Povoaçào. Ici, le temps semble n’avoir aucune prise sur la vie, un autre rythme s’installe. Quelques pêcheurs rentrent au port, d’autres se retrouvent sur une petite terrasse près des quais…

En arrivant à Povoaçào
Fin d’après midi sur la jetée.
Maisons sur les hauteurs du village.
Fin de journée sur le port, tout est calme.
  • À la rencontre de la faune marine avec Terra Azul

Nous avons été invités par « Terra Azul Azores Whale Watching » pour participer à cette excursion. Je précise que j’ai gardé toute liberté éditoriale pour vous parler de cette expérience. Vous trouverez leurs locaux sur la marina de Vila Franca Do Campo.

On n’est pas si loin de l’Islande, finalement !
  • Quelques mots à propos de l’engagement de Terra Azul pour la protection de la faune marine…

Terra Azul s’implique dans la recherche en participant au projet MONICET qui contribue à la connaissance et à la conservation des cétacés dans les îles des Açores et au Portugal. (Cliquez pour en savoir plus)

Les excursions sont encadrées par des guides naturalistes qui notent les espèces observées, dénombrent les animaux et enregistrent leur position.

Depuis 2010, Terra Azul a également lancé un programme de volontariat en biologie marine, écologie et écotourisme qui permet à des étudiants de participer à l’observation de la vie marine ou encore au marquage des tortues. Aux Açores, Terra Azul est aussi un acteur de la sensibilisation des enfants à la conservation marine. L’information du public est le premier pas pour la protection de la faune, autant commencer dès le plus jeune âge !

Terra Azul utilise des petites embarcations avec des moteurs efficaces en matière de consommation et de bruit pour limiter leur impact environnemental.

  • Notre expérience

L’excursion commence par un briefing de 20 minutes à propos des différentes espèces, de leur habitat naturel et de leurs comportements.

Notre guide nous détaillant les différentes espèces que l’on pourrait croiser…

Notre guide durant cette excursion, c’était Milou (♥) une adorable biologiste marine néerlandaise qui a su répondre à toutes nos questions et s’est même muée en infirmière lorsqu’un de nos amis a eu le mal de mer. Sa spontanéité et sa bienveillance ont contribué à rendre cette expérience encore plus inoubliable.

Ce matin là nous avons eu la chance d’observer 3 espèces de dauphins : Des dauphins communs, des grands dauphins et des dauphins rayés.

Nous apercevons nos premiers dauphins au large des côtes…
L’œil aux aguets, le cœur bondissant dans la poitrine, nous scrutons le moindre mouvement dans l’eau…
Le ballet des dauphins autour de nous, un moment inouï.
Difficile de déclencher au bon moment, les mammifères marins plongent dans l’eau aussi vite qu’ils sont apparus !

Tout autour de nous, les dauphins surgissent et disparaissent presque aussitôt, engloutis par l’océan. Ces apparitions sont ponctuées de quelques exclamations de surprise des passagers.

Les dauphins sont dans notre sillage, ils semblent curieux et intrigués par notre bateau.
Parfois, ils surgissent tout près du bateau et passent en dessous. Je n’ai pas réussi à les photographier à ce moment là, j’étais trop interloquée pour déclencher !
Certains dauphins bondissent hors de l’eau et jouent avec les remous du bateau. Leur frénésie n’est pas facile à photographier !

Nous avons aussi eu la chance de croiser une baleine, mais pas n’importe laquelle : une baleine bleue, qui n’est autre que le plus grand animal qui existe sur cette planète. Rien que ça !

Elle surgit à quelques mètres de notre embarcation !
La baleine bleue…
On pourrait croire qu’une île émerge des flots !
Le miroitement du soleil sur la baleine donne à la scène un air surréaliste…
Notre bateau faisait à peu près 7 mètres. La baleine bleue, elle, peut dépasser les 30 mètres ! Cet animal aussi grand qu’un immeuble nage près de nous avec calme et volupté…

Pendant un moment, le monde entier semblait avancer au ralenti : À bord, l’effervescence et les exclamations avaient laissé place à un silence de recueillement. Nous étions tous happés par la vision de cet animal majestueux et immense.

La géante plonge au fond de l’océan…
Spectacle ahurissant de la baleine bleue qui fend les eaux.

De cette excursion en bateau, je me souviens du vent dans mes cheveux, du soleil, de notre embarcation filant à toute vitesse sur l’océan, de mon cœur bondissant dans ma poitrine lorsque les dauphins surgissaient de l’eau. Je me souviens avoir eu des frissons en voyant la baleine bleue apparaître à l’horizon. Je me souviens que le temps semblait suspendu en ces instants magiques : j’étais incapable de savoir si une minute ou une heure était passée…

La terre ferme semble si proche et pourtant si lointaine…

Lorsque nous avons regagné la côte après ces rencontres incroyables, nous avons pu faire le tour d’une petite île au large de Vila Franca do Campo : Ilhéu da Vila.

 

 

Milou nous a parlé des particularités de cet îlot issu du cratère d’un ancien volcan sous-marin. Le site est classé réserve naturelle car une végétation endémique y pousse. Le cratère renferme une piscine naturelle de forme circulaire presque parfaite reliée à la mer par un étroit passage. On a pu y observer différents oiseaux (faucons, sternes…)

À l’issue de ces 3 heures passées sur l’océan, nous avons fait un débriefing avec Milou autour d’un thé…
J’avais déjà eu l’occasion d’observer des cétacés au Canada et  → en Islande ← , pourtant l’émerveillement reste le même à chaque fois et je ne me lasse pas d’observer ces animaux dans leur habitat naturel !

C’était la première fois que j’observais des dauphins et je ne regrette vraiment pas cette expérience. Je remercie chaleureusement Terra Azul (Et Milou !) de nous avoir permis de vivre ces instants magiques.

Pour plus d’informations et pour réserver votre excursion, je vous invite à vous rendre sur leur site https://www.azoreswhalewatch.com/ ou encore de les contacter par mail : info@azoreswhalewatch.com

J’espère que cet article vous a plu ! N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaire.
À bientôt !

Vous pouvez épingler cet article sur Pinterest :

30 commentaires sur « Sao Miguel #3 : Rencontre avec les dauphins. »

  1. On reconnaît bien le Portugal à Vila Franco do Campo je trouve, mais la chapelle de Nossa Senhora da Paz est vraiment insolite avec cet escalier plongeant 😮
    J’ai « l’habitude » d’observer des dauphins voire des baleines chez moi, à Tahiti. Il y en a quasiment tout le temps lorsqu’on relie Tahiti et Moora en bateau. Néanmoins, je n’ai jamais observé de dauphin rayé, et je me souviens en avoir vu dans un livre quand j’étais petite, et je rêvais d’en voir ! Ces animaux marins ne sont pas faciles à prendre en photo, mais ne t’inquiète pas, on les reconnait sur les tiennes, et on peut même deviner quel type de dauphin apparaît sur quelle photo 😉
    Pour les baleines, c’est toujours très impresionnant ! C’est l’un des rares moments où on se souvient qu’on n’est finalement qu’un seul et petit maillon dans la biodiversité.
    En tout cas, ce sont des spectacles dont on ne se lasse pas, et je suis contente d’apprendre que Terra Azul a à coeur de sensibiliser les touristes à la protection de ces animaux. Combien de fois j’ai vu des prestataires les approcher de trop près, sans mesurer les risques ni les nuisances…

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Vai ! Quelle chance d’avoir pu observer souvent des mammifères marins chez toi 🙂 Il y a toujours quelque chose de magique dans ces rencontres… Et pour les baleines, c’est vrai que ça met une claque, on se sent finalement tout petit, comme tu dis. J’ai trouvé que la démarche de Terra Azul était plutôt positive, en effet. Par contre une fois le bateau arrêté, les dauphins surgissaient parfois à quelques centimètres de nous, c’était incroyable ! Ils avaient l’air intrigués par notre présence. Les Açores ont beaucoup évolué dans leur rapport aux mammifères marins, auparavant il y avait beaucoup de chasse de baleines, mais tout a cessé depuis quelques dizaines d’années. Depuis, les anciens postes de baleiniers servent au repérage des cétacés depuis la côte & pour leur observation. À bientôt !

      J'aime

  2. J’ai découvert ton blog en préparant notre voyage aux Açores (départ la semaine prochaine!) et tes photos sont incroyables !!! J’ai pu aussi noter plein d’infos hyper utiles, merci !
    Je voulais aussi organiser une virée en mer mais pas facile de trouver la bonne compagnie.. tu m’as convaincu avec Terra Azul ! Mais petite question pratique avant pour les estomacs fragiles : c’est gérable ?
    Merci toutes ces belles idées d’escapade !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou 🙂 Merci beaucoup ça me fait super plaisir d’avoir pu t’aider dans tes préparatifs ! Vous allez adorer les Açores 😉 Quel est votre itinéraire ? Pour ce qui est du mal de mer, on était partis avec des amis qui n’avaient pas le pied marin, j’avoue qu’il y a eu quelques moments un peu nauséeux, mais avec un peu d’homéopathie contre le mal de mer & les bons conseils des guides (fixer l’horizon loin devant soi, se mouiller la tête etc…) À bientôt !

      J'aime

      1. Merci pour ta réponse ! Nous avons 2 enfants , je voulais vraiment organiser une sortie en mer . Nous allons sur Sao Miguel, Faial et Terceira . 15 jours en tout .
        On se réjouit !!!

        Aimé par 1 personne

      2. Superbe programme ! On n’avait que 6 jours sur place, alors on a préféré profiter à fond de Sao Miguel, mais j’aurais adoré découvrir d’autres îles de l’archipel 🙂 Profitez bien !

        J'aime

  3. Le village Vila de Campo est super joli d’une et de deux quelle belle excursion. Et quelle chance incroyable d’avoir pu voir une baleine bleue, l’animal le plus grand de la planète, ça doit être quelque chose. En Islande, je me trouvais déjà bien petite à côté des baleines à bosse.
    Lorsque j’étais aux Açores, nous avons vu des cachalots et surtout des dauphins mais pas les mêmes espèces que toi. Comme quoi, les Açores ont vraiment beaucoup à offrir en toute saison.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou 🙂 Merci pour ton passage ici ! Tes articles m’ont beaucoup inspiré avant mon voyage aux Açores 😉 Hé oui en effet c’est une destination qui a beaucoup à offrir quelque soit là saison. On nous a expliqué que la meilleure saison pour voir les baleines c’était justement lorsque nous y étions (en avril) car elles migrent ensuite vers les eaux plus froides d’Islande et de Norvège. En été, les eaux Açoréenes sont le royaume des cachalots (l’emblème de l’archipel) et des dauphins…

      J'aime

    1. Coucou 🙂 J’ai rencontré les baleines pour la première fois au Canada, à Tadoussac. Une expérience inouïe, j’espère que tu auras toi aussi l’occasion de rencontrer ces sublimes animaux marins dans leur milieu naturel !

      J'aime

    1. En effet, il n’y a rien de mieux que des les observer libres et heureux ! Quand on voit leur énergie, leur vigueur, on comprend qu’ils n’ont pas leur place dans des piscines ridicules au « Marine Land » !

      J'aime

  4. Waouuuu c’est vraiment incroyable ! Lors de notre séjour au Canada nous n’avons pas eu l’occasion d’aller voir les baleines à Tadoussac, l’un des mes regrets… l’expérience a l’air extraordinaire. Et comme d’habitude, tes photos sont superbes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce retour si positif ! Mon histoire d’amour inconditionnelle a justement commencé avec les baleines du Saint Laurent, à Tadoussac, il y a quelques années. Depuis, j’ai eu l’occasion de réitérer cette expérience en Islande, et aux Açores… C’est à chaque fois unique et passionnant 🙂

      J'aime

  5. Comme d’habitude cet article me confirme que les Açores c’est magnifique! Je suis grave emballée !! Je mets cette destination sur ma liste !!! Voir des dauphins et surtout une baleine bleue ça doit être juste incroyable ! Merci de nous partager tout ça avec des belles photos et un récit magique 🙂

    Aimé par 1 personne

Un petit mot, une question ? C'est par ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s