Un week-end à Barcelone : Street Art & Tapas.

Salut à vous !

En octobre, j’ai passé un week-end à Barcelone avec l’un de mes meilleurs amis.

Nous connaissions déjà tous deux cette ville (J’habite à environ deux heures de route) et nous voulions la découvrir autrement, sans passer par les classiques Parc Guell, Sagrada Familia etc… (Mais si vous n’y êtes jamais allés, ça vaut vraiment le détour !)

Bienvenue dans la Capitale Catalane !

Street Art & vélo en bambou

Pour cette (re)découverte de Barcelone, nous avons choisi de faire une visite guidée sur des vélos en bambou, avec pour thème le Street Art.

Ces vélos qui se trouvent dans la chouette boutique « El Ciclo » sont fabriqués à la main et chacun d’eux est unique. Le vrai avantage -en plus de leur dégaine super cool- c’est leur confort, idéal pour sillonner les rues en toute quiétude (ou presque, j’y reviendrais un peu plus tard dans cet article.)

La jolie boutique « El Ciclo »
Le comité d’accueil 🙂
On peut y louer des vélos de toutes sortes, mais aussi acheter de l’artisanat original : tous les luminaires sont fabriqués avec des pièces de vélos et il y a pleins de petits objets à chiner.

Nous avions réservé cette visite avec l’association « Street Art Barcelona », un espace collaboratif porté par des bénévoles passionnés d’Art urbain qui se mobilisent pour soutenir & promouvoir la scène artistique de Barcelone. C’est l’adorable Virginie qui a été notre guide et qui nous a appris un tas de choses au fil des murs de la capitale Catalane…

Nous nous sommes rendu compte que le Street Art avait une place à part dans l’histoire de cette ville : en effet, dans les années 80, il n’y avait aucune règle concernant l’Art Urbain. Barcelone est alors devenue « la Mecque » du Street Art pendant plusieurs années et des artistes du monde entier venaient disputer la vedette à Gaudí… Mais en 2005, une loi a interdit toute forme de Street Art : la ville est alors passée de la plus permissive à la plus restrictive en matière d’Art Urbain !

Depuis les choses ont un peu évolué et la ville a accepté de « légaliser » certains murs, donc les artistes réinvestissent peu à peu les lieux.

Dans le « Parc des 3 cheminées », un lieu désaffecté dédié au street Art et aux sports (skate, BMX…) en plein cœur de la ville.
On s’abrite de la pluie tout en admirant les œuvres autour de nous.
Un artiste en plein travail sur un mur « légalisé ».
Fin d’après midi à Barcelone…
Street Art en hommage à Juan Miro.
Je ne me souviens plus du nom de l’artiste, mais j’ai bien aimé son symbole : ces abeilles avec une caméra à la place de la tête, pour dénoncer la surveillance à laquelle nous sommes soumis dans nos sociétés…
Virginie nous raconte l’histoire de cette fresque de Keith Haring sur le thème du sida. (c’était la fin de la visite, le soleil revenait !)

Dans le quartier « El Raval », nous avons découvert un lieu qui nous a bouleversés : l’Agora Juan Andrès Benitez. Le lieu se trouve au carrefour entre Carrer de l’Aurora et Carrer de la Riereta. C’est dans cette rue qu’en 2013, L’homme qui a donné son nom à l’Agora, a été passé à tabac et tué par la police. Les habitants du quartier ont assisté, impuissants, à cette scène terrible. Certains ont même filmé la police (…mais depuis, il est interdit de filmer les forces de l’ordre. Vive la liberté d’expression !)

Un lieu chargé d’histoire.

Les habitants ont dédié ce lieu à la mémoire de Juan Andrès : L’Agora se présente comme un espace d’échanges et de rencontres sociales, recouvert de peintures murales. L’histoire du lieu nous a secoués, c’est le genre d’endroit qui laisse une marque dans nos esprits et qu’on ne trouve pas dans les guides touristiques…

Peintures murales dans l’Agora.

Tout est fait des bric et de broc, saupoudré d’une vraie effervescence populaire. Si l’histoire du lieu est terrible, ce qu’il est devenu aujourd’hui est symbole d’espoir…

Les murs de l’Agora aux couleurs de l’espoir.

Pour terminer ce récit sur un ton plus léger, je ne peux pas faire l’impasse sur quelques anecdotes : malgré le fait que Barcelone profite d’environ 300 jours d’ensoleillement par an, nous avons effectué cette balade un jour de pluie. Une bonne grosse pluie qui nous a empêché de visiter certains lieux prévus. Heureusement, Virginie a été très attentionnée pour adapter le parcours et nous sommes restés bien plus longtemps, pour nous abriter quand la pluie était trop forte.

J’ai aussi réussi à tomber de mon vélo (Un comble, de tomber d’un vélo aussi confortable !) grâce à un freinage tout à fait stupide et soudain dans une rue en pente, lorsque je me suis rendu compte que j’allais trop vite. Heureusement que le ridicule ne tue pas… Après tout, se retrouver le cul par terre en plein milieu de Barcelone ça c’est plutôt insolite !

Infos pratiques :

  • La balade durait 2h et notre guide était francophone, nous avons payé 41€ par personne. (Ce n’est pas dans mes habitudes de m’offrir ce genre de visite guidée, mais ça valait vraiment le coup !)
  • Nous avons arpenté différents quartiers au cours de cette visite («El Raval », « St Antoni », « El Barri Gòtic »).
  • Le site de « Street Art Barcelona » → ICI
  • Le site de « El Ciclo » → ICI
  • Pour réserver une visite guidée comme la nôtre → c’est par ici

Après cette balade, nous avons voulu prolonger notre découverte de l’Art urbain en flânant dans le quartier de Poblenou, où nous avons trouvé encore quelques jolies œuvres de Street Art à admirer…

Fresque dans le quartier de Poblenou.
Un mur onirique.
Fresque gigantesque.
J’aime particulièrement ce portrait.

Quelques bonnes adresses pour manger des Tapas

Une balade en vélo, ça creuse. À Barcelone, impossible de faire l’impasse sur les tapas. On peut dire que les Catalans ont l’art d’égayer les assiettes ! Juste avant notre départ, l’adorable Mademoiselle A. du blog «  Les Amants voyageurs » (qui vit sur place depuis quelques années) m’a conseillé un tas de bonnes adresses. Voici nos coups de cœur :

« El Chigre ». Rien qu’à l’évocation de ce lieu, j’ai les papilles qui se trémoussent. Il s’agit d’une Sidreria qui sert notamment un cidre des Asturies peu sucré et délicieux, servi avec panache et parfait accompagné de patatas revisitées façon gastronomique. On a tellement aimé cet endroit qu’on y est allés deux soirs de suite… (Carrer dels Sombrerers, 7)

L’ambiance décontractée dans les rues de Barcelone, le soir.
Orgasme culinaire.

« El Xampanyet », un lieu vraiment typique pour déguster des tapas ; il y a toujours du monde certes, mais des locaux, ce qui est bon signe. On y a mangé debout, sur un coin de bar en observant les conversations animées tout autour de nous. Ce n’est pas vraiment « bon marché » mais ça vaut vraiment le détour et mon estomac repense avec bonheur au pan con tomate et au poulpe qu’on y a mangé. (Carrer de Montcada, 22)

Juste à côté, il y a « La Bodega », un lieu aussi très agréable qui propose des tapas délicieux.

Pan Con tomate & manchego.
Poulpe fondant.

Ces trois adresses ne sont qu’une infime partie de celles qui nous ont été conseillées, nous auront encore des découvertes en perspective pour nos prochains séjours ! Il ne s’agit pas non plus des tapas les moins chers que l’on puisse trouver à Barcelone, mais les lieux sont vraiment typiques et les tapas sont tout simplement délicieux, ce serait dommage de passer à côté de ces expériences culinaires !

Une petite douceur après les tapas ?
Chocolat chaud bien épais et churros pour terminer sur une note sucrée…

Le téléphérique du Montjuïc

Pour finir sur cette escapade Catalane, je voulais partager avec vous ces quelques photos prises depuis le téléphérique. Si l’activité n’a rien d’insolite en soi, l’emprunter au moment où le soleil se couche rend la balade bien plus intéressante !

Fin de journée sur le port.
Estampe Barcelonaise…

En descendant du téléphérique, le quartier de Barceloneta avait des allures de plages Californiennes et nous avons pu voir un cortège endiablé qui passait dans les rues à l’occasion de la Festa Major, une fête de quartier.

Plages Californienne ? Non, Catalane !
Cortège animé déambulant dans les rues pour la Festa Major.
Sourires & musiques rythment la marche.

J’espère que cet article vous aura donné quelques idées !
N’hésitez pas à la partager ou à laisser vos impressions en commentaires… Adéu !

Si cet article vous a plu, vous pouvez l’épinglez sur Pinterest :

 

19 commentaires sur « Un week-end à Barcelone : Street Art & Tapas. »

  1. Coucou Julie !
    Je ne suis jamais allée en Espagne donc à Barcelone non plus, mais je suis contente de voir autre chose que les principales activités touristiques (que je ferai sûrement si j’y vais, la première fois). Je découvre avec toi que Barcelone était la capitale du street-art par exemple !
    Si tu vas en Polynésie, tu pourras aussi en admirer plein car depuis quelques années, on accueille le Ono’u Festival, un festival international de street-art (très suivi par la population !) 🙂
    Tu m’as aussi mis l’eau à la bouche même si j’ai bien mangé à midi, je veux des tapas !!! Miamiam
    Merci pour la balade 🙂
    Belles fêtes de fin d’année, et à l’année prochaine 😀 !
    Bisous,
    Vaikehu.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Vai ! Merci pour ton petit mot 😘 L’état d’esprit en Espagne me plaît beaucoup, c’est un autre rythme, on prends le temps d’apprécier quelques tapas entre amis, de flâner au gré des rues animées de la ville… Il règne une ambiance bien particulière 😌 J’aimerais beaucoup découvrir le street Art Polynésien dont tu parles ! Un street Art du bout du monde… À bientôt 😌

      J'aime

  2. Je ne connais Barcelone que par ses grands classiques mais j’avais apprécié cette ville dotée d’une ambiance unique ! C’est bien quand tu connais pas mal de pouvoir prendre des chemins différents, tu découvres une partie de la ville insoupçonnée… c’est possible quand tu restes très longtemps à un endroit ou quand tu as l’occasion comme toi d’y retourner plusieurs fois facilement. Tu n’as pas été épargnée par la plie ma pauvre ! je ne suis pas non plus habitué à dépenser beaucoup pour des visites guidées mais là il semblerait que ça a été une vraie plus value 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Une vraie pluie value c’est vraiment le mot, et même si ce n’est pas dans mes habitudes de faire des visites guidées, j’en referais plus souvent car on découvre énormément de choses qui ouvrent de nouvelles perspectives… Sur ce coup là, Barcelone a su m’intriguer, me secouer, piquer ma curiosité… Une belle ville cosmopolite 😌

      J'aime

  3. Super article dans lequel tu as su retranscrire l’ambiance du Barcelone que j’aime. Pour ton prochain passage, j’allongerais ta liste de bonnes adresses à tester, et puis cette fois, on ira peut être les prendre ensemble ces tapas 😉
    Merci en tous cas pour le clin d’oeil, et merci de m’avoir donner envie de retourner me balader au milieu des fresques de Poblenou !
    A très bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ce serait avec grand plaisir ! Il se peut qu’on y vienne en janvier avec @kikimagtravel 😏😌 j’ai encore toutes les adresses que tu m’avais conseillé, c’était vraiment trop chouette de ta part ! Poblenou c’était très sympa, mais beaucoup plus étendu que ce qu’on imaginait, on a eu les pieds en compote à force de déambuler dans Barcelone 😂

      J'aime

  4. Tu vois, je me suis un peu détournée de Barcelone car j’ai trop lu, trop entendu, mais je me suis en train de me dire que je suis bête, que j’aime Gaudi, les tapas et les fresques colorées, et qu’il faudrait quand même que j’y aille ❤ Merci pour ce joli article original et tentant !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Alexandra ! C’est vrai qu’on voit tellement de choses sur Barcelone qu’on peut s’en lasser, et pourtant il y a toujours quelque chose à découvrir dans cette ville. J’y vais la plupart du temps surtout pour prendre l’avion, j’avais moi aussi délaissé cette ville pendant un moment… Et j’ai été contente d’y revenir, d’explorer de nouveaux horizons et de voir que je pouvais toujours être surprise ☺️

      J'aime

  5. merci pr toutes les bonnes adresses
    je ne savais pas que Barcelone avait été un haut lieu du street art
    j adore le street art
    avant je ne connaissais pas mais depuis quelques années j apprécie
    ai reçu une claque au Chili notamment à Valparaiso

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Tania ! Tapas et raffinement font bon ménage à Barcelone et je me suis régalée. Niveau Street Art il y a de quoi faire, même si la ville que j’ai préféré dans ce domaine reste sans hésitation Montréal ! 😊 Et le Chili j’ai pu voir que c’était très prolifique au niveau Art urbain également !

      J'aime

  6. Aussi étonnant soit-il, je n’ai jamais mis les pieds à Barcelone ! En réalité, je ne connais que Malaga de l’Espagne ! Alors que nous sommes si proches … En tout cas je ne voyais pas du tout la ville de cette manière, et je ne pensais pas qu’elle était aussi imprégnée par le street-art que j’attribue à tord à l’Allemagne ! Merci pour cette bien jolie balade toujours aussi bien illustrée 🙂
    Pour l’anecdote du vélo, ne t’inquiètes pas j’ai été totalement ridicule pendant mon séjour à Copenhague, donc je te soutiens ahah !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Je me sens moins seule à être aussi nulle avec un vélo… N’empêche que mon coccyx en a gardé le souvenir quelques temps 😂 Barcelone est vraiment une ville géniale, très prolifique en matière d’art urbain mais aussi de surréalisme avec l’œuvre de Gaudi qui imprègne toute la ville ! C’est certes très touristique, mais il y a de bons côtés ☺️

      J'aime

  7. Les œuvres sont vraiment magnifiques !!!! Je n’ai jamais fait les quartiers de street-art de Barcelone mais avec tes photos splendides j’en rêve maintenant ! Merci pour toutes ces infos !!! J’espère me caler ça en 2019 ! Des bisous !!!

    Aimé par 1 personne

Un petit mot, une question ? C'est par ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s